image

Jardins La Brouette

Jardins La Brouette, ce sont des légumes et des semences mais c’est avant tout Audrey Fontaine. Une ébéniste de formation qui en 2013 a sauté les yeux fermés pour cultiver dans la région du Lac St-Pierre. Elle cultive ses 2 hectares avec amour et sans produits chimiques. Pas de certification, aux jardins La Brouette, c’est sans étiquette.

On peut collaborer avec Audrey en lui achetant directement sur le site web ou au marché et même à l’épicerie Le Détour. Rencontrer les acheteurs et les consommateurs de ces produits en personne, c’est sa philosophie depuis le début alors qu’elle n’avait que râteau, pelle et brouette. On pourrait s’arrêter là mais Audrey n’est pas que maraichère... tututut!!!. Très vite, elle s’est dit que ça serait l’fun de faire ses légumes à partir de ses propres semences. Alors elle a étudié (Université Laval), fait ses recherches, appris sur le terrain et elle fait maintenant partie du petit cercle des semenciers du Québec.

C’est elle la gardienne des variétés ancestrales et de la diversité des jardins. C’est elle qu’on vient voir pour préserver le chou ou la tomate que nos ancêtres nous ont légués. D'ailleurs, les tomates et les brassicacées sont les préférées d’Audrey! Après 4 déménagements et la construction d’une serre, Audrey, ébéniste/maraîchère/semencière/héroïne de la terre désire acheter son bout de jardin bien à elle. Pour que la brouette s’enracine enfin et continue à nous apporter légumes oubliés et fantastiques semences. Merci Audrey ! Écrit par : Emilie Velasquez, épicerie Le Détour

À propos de notre équipe

Jardins La Brouette, c'est avant tout familial et amical ! Des gens qui prêtent main-forte à Audrey à faire face aux défis de l'agriculture. C'est un réseau de contacts qui a à coeur le développement d'une agriculture saine. C'est des gens qui donnent du temps au marché et dans les champs pour réussir à tout récolter. Tout ça dans la bonne humeur et le plaisir. C'est aussi Michel et Monique, les parents d'Audrey, qui sont là pour un renfort lors de longues journées de récolte, de cuisine ou quand on a besoin d'un coup de pouce. C'est son conjoint Gyslain le mécano-inventeur toujours là pour divers projets spéciaux et ceux en hauteur parce qu’Audrey aime mieux avoir les deux pieds sur la terre ferme et les mains dans les jardins. C'est tous ceux qui ont envie de donner un peu de temps et qui sont toujours les bienvenus. Merci à tous.

La diversité au menu!

La diversité au menu!

Nos récoltantes abondantes!

Nos récoltantes abondantes!

Miam les bons légumes!

Miam les bons légumes!

Pourquoi suis-je semencière?

Je suis devenue semencière de légume à pollinisation libre, parce que les semences commerciales hybrides étaient trop dispendieuses pour mes moyens et mes jardins maraîchers.  J'ai alors découvert les semences et la joie de les reproduirent, de faire mes propres expériences d'hybridation et de voir la grande diversité possible en cultivant ses propres semences.  De voir la résilience de la nature. C'est devenu une passion.

Pour moi l'agriculture urbaine c'est...

Un moyen pour les rats des villes (agri-urbain) de se connecter avec les rats des campagnes (agriculteur). D'échanger sur la culture des aliments et une façon de se découvrir.  C'est une façon de se nourrir localement, mais pas exclusivement.