image

La teinture naturelle : cultiver et utiliser les plantes tinctoriales locales

Rediffusion terminée

Avant l'avènement des teintures synthétiques, toutes les couleurs appliquées au textile provenaient du monde naturel. C'est ce savoir ancien que les horticultrices-teinturières derrière Couleurs locales explorent avec curiosité et rigueur. Lors de cette conférence, elles vous invitent dans leur jardin tinctorial où se côtoient des plantes telles que l'indigo japonais, la garance, la gaude, la camomille des teinturiers. En fait, les plantes que l'on peut cultiver ou récolter sous nos latitudes sont nombreuses et permettent de produire une énorme variété de couleurs. Elles vous expliqueront également toutes les étapes nécessaires afin de créer des teintures réussies qui dureront dans le temps.

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

-Livre à découvrir : https://leseditionsgid.com/de-l-indigo-a-la-mauveine-pratiques-de-teinture-domestique-au-quebec-aux-xixe-et-xxe-siecles.html

-Des semences de camomille des teinturiers sont disponibles au Potager ornemental de Catherine et aussi au jardin des vie-la-joie

-Plusieurs plantes tinctoriales sont disponibles aux jardins féconds de Kélanie

INFORMATION DES PARTICIPANTS

-Dalhia Milan vend des semences https://www.etsy.com/ca/shop/dahliamilon?fbclid=IwAR1sqb2q3iCPVvtvWWGg0mxgPm31rBd0l_I6Oyucti2ic6QvmJK2TZ6jKD4

-Sites de semences intéressant :
https://www.grandprismaticseed.com/all-seeds
https://www.richters.com/
https://www.junglefleur.com/fr/accueil

-Vidéo intéressante : https://www.youtube.com/watch?v=7OiG-WjbCQA

Couleurs locales

Les plantes, c’est ce à quoi elle pense, pas mal tout le temps, depuis toujours. Que ce soit ses études ( permaculture, écologie, biologie), son travail (agriculture urbaine), ses loisirs (jardin, forêt, plein-air) ou son quotidien (nourriture, médecine, couleur), les plantes sont ses compagnes.

Elle se considère une des tricoteuses les plus lentes du monde. Elle a débuté le filage et est présentement obsédée par les nouvelles possibilités de teinture que ça représente. Il y a toujours un livre sur la teinture naturelle sur sa table de chevet et elle a toujours une nouvelle idée à proposer à sa partenaire Marie-Andrée. Parfois elle pense quand même à autre chose : elle a deux enfants et un compagnon, elle aime la course et la rivière et elle a commencé à noter le nom des oiseaux qu’elle observe de sa fenêtre.


Voir le site Web