image

La culture des légumes en pots

Rediffusion terminée

Cultiver des légumes en pots offre de nombreux avantages, mais cette pratique a aussi des faiblesses. Bien sûr, elle est incontournable lorsque la culture en pleine terre n’est pas possible et n’a pas son pareil pour ajouter au plaisir de récolter ses légumes à portée de main. Mais pour éviter les déceptions, mieux vaut connaître les secrets de cette méthode de culture. En partant du choix des pots, jusqu’à leur hivernage, il sera question de terreau, de fertilisation et de gestion de l’eau. Enfin, vous découvrirez quels sont les légumes les mieux adaptés pour la culture en pots. La conférencière Lili Michaud, agronome urbaine et autrice de l’ouvrage Mon potager santé, Cultivez vos légumes en pleine terre ou en pots saura vous transmettre sa passion de la culture des plantes potagères.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

-Livre à découvrir de Lili Michaud : https://editionsmultimondes.com/livre/le-jardinage-econologique/

-Suggestion d'herboristes :
Carole Cloutier : https://www.facebook.com/HerboristeCaroleCloutier
Capucine Chartrand : https://www.herboriste.info/
Marie-Hélène Noël : https://www.herboristerielamaria.com/services

-Jardins à visiter : jardins de Diane Mackay et Yves Gagnon à Saint-Didace

-Livre de Diane Mackay : https://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=2774987&def=40+plantes+m%C3%A9dicinales+pour+la+pharmacie+familiale%3A+usages+et+jardinage%2CMACKAY%2C+DIANE%2C9782981027443

Information fournie par les participants :

-Deux guides gratuits mis en ligne par une division du MAPAQ sur les insectes prédateurs et pollinisateurs. Ils sont toujours d’actualité pour les potagers et autres.Brisson, J. D., M. Fréchette, B. Drouin & L. Breton. 1992. Les insectes prédateurs : des alliés dans nos jardins. Comment mieux les reconnaitre pour mieux les protéger. Les Éditions Versicolores, Collection Fleurs Plantes & Jardins, Collection No 1, 48 p. – https://www.agrireseau.net/agroenvironnement/documents/79803 .Brisson, J. D., M. Lajoie, J. Allard & A. Jacob-Remacle. 1995. Les insectes pollinisateurs : des alliés à protéger. Les Éditions Versicolores, Collection Fleurs Plantes & Jardins, Collection No 3, 48 p. – https://www.agrireseau.net/agroenvironnement/documents/79851/les-insectes-pollinisateurs-des-allies-a-proteger-comment-mieux-les-reconnaitre-pour-mieux-les-proteger-52-mo

-Précision sur l'un des systèmes d'irrigation mentionnés : Il n'y a pas de mèche : L'eau passe d'une particule de sol à l'autre : ça s'appelle la capillarité. Il y a un trou de « trop plein » où l'eau ressort après en avoir versé un certain niveau.

-Terreau conseillé par un participant : marque Jardinas au Canac

-Il se vend dans les centres de jardin une sorte de bouée flottante avec une gradation sur la tige qui est en plastique ou en métal. Plus la tige est haute, plus vous avez de l'eau. Quand le niveau est trop bas, on en rajoute.

-Le pré-germination - le temps pour produire des racines - est très long dans les patates douces et il vous faudra les partir 3 à 4 semaines avant dans la maison. Attention, les cultivars à utiliser au Québec sont différents de ceux vendus à l'épicerie et importés de la Louisiane qui seront lents à tubériser.. s'ils le font.

-J'aimerais ajouter que les contenants en grès et vernissés, il faut les remiser à l'intérieur en hiver.

-Pourriture basale des courges et pourridié - voir IRIS (MAPAQ) - https://www.iriisphytoprotection.qc.ca/Fiche/Champignon?imageId=2721

-Il y aussi une référence d'Agriculture Canada sur les pourritures des courge et autres - https://www.agrireseau.net/legumeschamp/documents/Toussaint%20et%20Ciotola%20-%20Pourriture%20noire.pdf

-Bonne source de BRF : Les vivaces de Charlesbourg - https://jardinsvivaces-livegardens.com/

Partage d'expériences réussies de la part des participants :

-J’ai planté 2 gousses d’ail dans un pot de 30 cm en essai...j’ai gardé mon pot dans le garage pour l’hiver et sorti au printemps...assez beau résultat!

Lili Michaud


Voir le site Web